×
loader image
Chargement
HISTOIRE DU CLUB
HISTOIRE DU CLUB

Quand on pense au jazz à Lyon, c’est inexorablement vers le Hot Club que notre esprit se tourne. Ce lieu de la culture jazz a su transporter cette musique envoutante en province, à l’heure où Paris s’enflammait sur des rythmes swing, importés par les soldats américains à la fin de la seconde guerre mondiale.
C’est dans ce contexte particulier qu’une poignée d’étudiants des Beaux-Arts de Lyon, appelés les « zazous », fous de Jazz et plus particulièrement de bebop, se réunissent régulièrement pour faire le « bœuf » à la maison des jeunes rue des Marronniers. Parmi eux, un saxophoniste de talent, Raoul Bruckert et ses complices, le guitariste Jean Janoir, le pianiste Albert Ravouna et le clarinettiste Jean Martin, s’adonnent avec passion à faire découvrir le jazz aux Lyonnais encore néophytes.

Louis_Lucille_Armstrong_-_Gare_Perrache_c_Hot_Club_de_Lyon_1952
Louis et Lucille Amstrong à la gare de Perrache 1952

Epaulé par Henri Devay et Henri Gautier, le jeune Raoul décide de rejoindre les rangs du Hot Club de France, créé par Hugues Panassié et Charles Delaunay. Sous la tutelle des Hot Club de France et selon les principes établis en 1932 par ses créateurs, des cotisations doivent être versées à la Fédération. Faute de  ressources suffisantes, Henri Devay convainc ses comparses de prendre leur indépendance en créant le Hot Club de Lyon. 

C’EST DONC AU SORTIR DE LA GUERRE, EN 1948, QUE L’ASSOCIATION EST CRÉÉE, AVEC DUKE ELLINGTON EN PRÉSIDENT D’HONNEUR.
UN VENT DE FOLIE SOUFFLE ALORS SUR LA CAPITALE DES GAULES, QUI N’EST PAS PRÈS DE S’ARRÊTER… PUISQUE LE HOT CLUB DE LYON EST LE PLUS ANCIEN CLUB DE JAZZ D’EUROPE EN ACTIVITÉ DEPUIS 1948 !

DukeEllingtonHotClubdeLyon1969340x495
Duke Ellington 1969
Dizzy Gillespie Salle Rameau 1952
En 1981, le Hot Club de Lyon établit ses quartiers au 26 rue Lanterne dans le 1er arrondissement de Lyon. Ce lieu chaleureux et authentique, avec sa magnifique cave voûtée aux excellentes qualités sonores, contribue à inscrire le club dans l’histoire de Lyon et dans l’imaginaire collectif du jazz. La programmation est variée et le club est un véritable tremplin pour les jeunes musiciens issus des conservatoires et des écoles de musique de la région. Les nombreux bénévoles passionnés œuvrent sans relâche à faire vibrer le plus ancien foyer de jazz de la ville.
Premier quartet de Raoul Bruckert en 1948 à l’Opéra de Lyon, de gauche à droite : Raoul Bruckert (saxophone ténor), Jean Loup (batterie), Gilbert Armand (contrebasse) et Janoir (guitare)

Le 70ème anniversaire du Hot Club de Lyon est marqué par un tournant : Le 19 décembre 2017, un nouveau Conseil d’Administration est élu, ainsi qu’un nouveau bureau. Cette équipe se donne pour mission de mettre en œuvre des projets ambitieux afin de dynamiser et professionnaliser le fonctionnement de l’association.

Premier quartet de Raoul Bruckert en 1948 à l’Opéra de Lyon, de gauche à droite : Raoul Bruckert (saxophone ténor), Jean Loup (batterie), Gilbert Armand (contrebasse) et Jean Janoir (guitare)
DE GRANDS NOMS DU JAZZ SONT VENUS AU HOT CLUB DE LYON : Duke Elligton, Dizzy Gillespie, Lester Young, Louis Amstrong, Ella Fitzgerald, Gary Burton, Count Basie, Chet Baker, Archie Shepp, Ron Carter, Richard Galliano, Erik Truffaz…

Télécharger le dossier de présentation du club

Fermer le menu
Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Ne manquez pas les dernières actualités du Hot Jazz Club Lyon.

Merci votre inscription à bien été prise en compte !